Comment créer une propre hiérarchie de comptes?

5 janvier, 2021
Oleg Zharkovsky
Une hiérarchie de comptes dans le système de Wialon

Wialon est un système universel. Vous pouvez choisir parmi plusieurs éléments, outils et options de configuration, les combiner et les adapter à votre projet particulier. S'il y a de l'ordre, vous ne vous perdrez jamais dans des dizaines de géozones, d'emplois, d'utilisateurs, d'unités et de routes.

La hiérarchie de comptes est le fondement. Si c'est inapproprié, votre maison devient inhabitable. Il en va de même pour Wialon. En ajoutant de nouveaux éléments, vous rendez le système plus difficile à mettre en œuvre.

C'est pourquoi la structure des comptes est la première chose sur laquelle on se concentre quand on forme les partenaires de Gurtam. Cet article a pour but de partager l'expérience sur la façon de bien ranger vos comptes, peu importe que vous travailliez avec 10 ou 10,000 unités. 

Création de la hiérarchie: les éléments clés et les règles

Avant de parler de la structure recommandée, rappelons les éléments avec lesquels vous allez travailler et les règles que vous allez respecter.

Voici la liste des principaux éléments du système de contrôle:

  • L'unité est un bien surveillé par le système, avec un tracker installé.   
  • L'utilisateur est une personne (ou un groupe de personnes) ayant un login, un mot de passe et un accès configurable aux divers éléments du système.
  • La ressource est un conteneur qui peut être perçu comme une boîte à outils. Elle contient des géozones, des emplois, des notifications, des conducteurs, des remorques, des passagers, des modèles de rapports et des commandes.
  • Le compte est un conteneur plus grand qui comprend tous les éléments mentionnés ci-dessus.

Pour créer un compte, vous pouvez utiliser CMS Manager. Vous ne trouverez pas cette fonctionnalité dans l'interface de surveillance.  


Ce sont les règles selon lesquelles les éléments interagissent les uns avec les autres:

  • Un élément subordonné ne peut pas avoir plus de droits ou de capacités qu'un élément parent. Cela s'applique aux comptes, aux droits d'accès et aux autres paramètres. Par exemple, l'utilisateur ne peut pas avoir accès à l'unité si le créateur de l'utilisateur ne la possède pas. De même, le compte ne peut pas avoir accès à Google Maps si cet accès n'est pas disponible dans le compte parent.

  • Tous les éléments du système ont un créateur. Il s'agit de l'utilisateur du système au nom duquel cet élément a été créé et au compte duquel il est lié. On ne peut pas retirer tous les droits d'accès à l'unité au créateur de l'unité (au moins, il aura le droit suivant: "Voir un élément et ses propriétés de base").

  • Au départ, chaque compte a toujours un utilisateur qui en est le créateur, et une ressource. À l'avenir, on pourra ajouter des unités, ainsi que d'autres utilisateurs et ressources, au compte.

  • Toute action dans le système se fait au nom de l'utilisateur. Les capacités de ce dernier sont déterminées non seulement par la liste des droits d'accès de l'utilisateur par rapport aux autres éléments, mais aussi par la liste des services du compte que l'utilisateur saisit. Le processus d'octroi de l'accès peut être accéléré en utilisant les droits d'accès prédéfinis, et le processus d'attribution de la liste des services - en utilisant le plan de facturation.

Un compte séparé pour un nouveau client

Secret principal de la structure du service efficace

L'erreur principale lors de la création d'une hiérarchie dans Wialon est d'utiliser un seul compte pour tous les utilisateurs, puis, au sein de ce compte, d'accorder à chacun le nombre requis de droits sur les unités et les ressources. Lorsque l'entreprise se développe et gagne un trop grand nombre d'utilisateurs, cette approche cesse de fonctionner.

un nombre d'utilisateurs au sein d'un même compte

On recommande fortement de créer un compte séparé pour chaque client, quelle que soit son importance. Tous les éléments associés (unités, ressources, utilisateurs) doivent y être stockés.

Pour donner accès aux spécialistes de l'intégrateur, on conseille également de créer un compte intermédiaire appelé "Manager".

une hiérarchie des comptes

Examinons plus en détail comment créer une telle structure et quels sont ses avantages.

Création de la structure du service efficace

Lorsque le service est activé, chaque nouveau partenaire de Wialon reçoit un compte principal. Le compte principal a le nom unique qui sert d'identifiant global du service dans le système de Wialon.

On ne peut pas créer d'unités ni restaurer le contenu des ressources dans le compte principal. Mais il offre à l'utilisateur-créateur la fonctionnalité unique:

En plus du compte principal, le partenaire reçoit un plan de facturation par défaut avec toutes les fonctions achetées.

Il s'agit d'un compte principal du système et d'un plan de facturation du système. Par conséquent, le propriétaire du service ne peut pas les modifier lui-même (c'est-à-dire sans l'intervention des représentants de Gurtam).

Prochaine étape

  • Créer les plans de facturation nécessaires

En plus du plan de facturation par défaut, l'intégrateur peut en créer des supplémentaires. C'est un moyen efficace de limiter les actions des utilisateurs et de déterminer le coût des services.

Le plan de facturation supplémentaire ne peut être créé que par l'utilisateur du compte principal. Dans ce plan, l'utilisateur définit une liste des services disponibles, leur coût, ainsi que certaines propriétés de base (par exemple, le solde minimum auquel le compte est bloqué, le solde minimum auquel l'accès aux services est limité, le format de retrait du solde, etc.)

  • Créer le compte manager

Le compte principal ayant le statut et les fonctionnalités spéciales, on ne recommande pas d'en donner l'accès à tous les employés de l'intégrateur. On vous suggère d'utiliser le compte manager pour vos activités quotidiennes. Le compte manager est créé sous le compte principal, c'est-à-dire qu'il est au deuxième niveau de la hiérarchie.

  • Transférer les droits de concessionnaires

Afin de pouvoir créer des comptes subordonnés au compte manager, ce dernier doit se voir accorder des droits de concessionnaire, ainsi que la liste des plans de facturation qu'il transférera aux utilisateurs au niveau inférieur. Étant donné que le compte manager appartient à la société de l'intégrateur, tous les plans de service doivent lui être attribués.


On ne recommande pas de créer des unités sur un compte avec des droits de concessionnaire et on vous conseille d'utiliser un compte client pour cela (voir ci-dessous).


  • Créer le compte client

Dans la structure recommandée, les comptes clients se trouvent au troisième niveau. Comme on l'a déjà dit, on conseille à l'intégrateur de créer un nouveau compte pour chaque nouveau client, quel que soit le nombre d'unités dont il dispose: il s'agit soit du suivi de base d'un seul véhicule, soit du contrôle d'une flotte de 200 unités.

L'utilisateur du compte client doit avoir le droit de créer de nouvelles unités. De plus, ce compte est la solution la plus adaptée pour stocker des unités, des utilisateurs, des ressources avec des rapports, des géozones, etc. qui seront utilisés par les clients.

Pourquoi il est recommandé d'utiliser des comptes séparés

  • Lorsque les unités sont créées dans les sous-comptes, le système accorde automatiquement les droits d'accès au titulaire du compte principal, ce qui signifie qu'il conserve le contrôle total sur tous les éléments sans opérations supplémentaires avec les droits d'accès.
  • Vous ne pouvez pas accorder le droit d'accès à un rapport, une géozone ou une notification - seulement à une ressource. Cela signifie que vous aurez besoin de ressources distinctes pour chaque client. Lorsque vous créez un compte pour votre client, il contient initialement une ressource, ce qui vous permet de gagner du temps lors de sa configuration. De plus, vous pouvez également ajouter des ressources supplémentaires. 
  • Dans les paramètres du compte, vous pouvez désactiver des services et, ainsi, cacher les onglets correspondants dans l'interface de surveillance et dans la fenêtre "Propriétés de l'unité".

Propriétés du compte Propriétés de l'unité

  • En utilisant l'onglet "Services" des "Propriétés du compte", vous pouvez non seulement désactiver les services mais aussi les limiter: pas plus de 40 géozones, 30 SMS ou 15 unités. En travaillant avec l'onglet "Restrictions", vous pouvez programmer le blocage du compte par jour ou par solde. Ces paramètres peuvent être rassemblés dans un modèle et présentés au client sous forme du plan de facturation distinct.

l'onglet "Services"

  • Les données des comptes sont plus faciles à analyser dans CMS et dans les rapports. Sinon, il est difficile de comprendre quels services sont utilisés par le client particulier (c'est-à-dire son plan de facturation) et combien d'unités et d'autres éléments il a créés.
  • Le contenu des ressources du compte principal ne peut pas être restauré après la suppression. Mais la procédure est disponible pour les sous-comptes, de sorte que vous ne perdrez pas les données de manière irrévocable. Ainsi, il ne faut pas tout reconfigurer en cas de problème.

Et si vous avez besoin d'une structure plus compliquée?

Pas de soucis: toute structure peut être agrandie et améliorée, l'essentiel est de suivre la logique décrite ci-dessus.

Exemple 1

Vous travaillez avec un concessionnaire et vous voulez différencier vos comptes et les siens. Créez le compte du concessionnaire sous le compte manager. En termes de fonctionnalités, ils sont similaires au compte manager, mais ils appartiennent à la société du concessionnaire et non à celle de l'intégrateur. N'oubliez pas de fournir à ce compte les droits de concessionnaire et de ne transférer que les plans de facturation sélectionnés.

un exemple d'un cas plus compliqué

Exemple 2

Vous travaillez avec plusieurs bureaux, territoires ou fonctionnalités différentes et voulez différencier votre compte sur ce critère. Dans ce cas, ajoutez des comptes intermédiaires qui réunissent les comptes des intégrateurs ou des concessionnaires selon le principe choisi (par emplacement de bureau, zone de service, fonctionnalité payante, etc.)

des comptes intermédiaires qui réunissent les comptes des intégrateurs ou des concessionnaires

Par exemple, certaines de vos unités utilisent Google Maps, qui a un accès payant. Si vous créez des unités pour tous les clients sous le même compte (et que toutes les unités n'ont pas besoin de Google Maps), Google peut facturer chaque unité et émettre une facture déraisonnablement élevée. Cependant, vous pouvez placer les unités qui utilisent vraiment le service dans une branche distincte de la hiérarchie et réduire considérablement les coûts. 

Exemple 3

Vous disposez d'un vaste système de concessionnaires, de succursales et de groupes de clients. Dans ce cas, créez un compte client, un compte concessionnaire et un compte intermédiaire au même niveau. Cela ne rompra pas l'ordre de la hiérarchie et vous permettra d'envisager les niveaux dans une branche de la hiérarchie dont vous avez besoin.

un vaste système de concessionnaires, de succursales et de groupes de clients

Ne compliquez pas trop la structure. Toute branche supplémentaire et toute augmentation du nombre de niveaux du compte devraient résoudre un problème spécifique, comme dans nos exemples. Autrement, cela ne fera que ralentir le système.


Comment modifier la structure actuelle du service

Vous pouvez voir la hiérarchie du service actuelle sous forme de liste déroulante en forme d'arbre en utilisant l'élément "Hiérarchie du service" dans le menu de l'utilisateur de CMS. Cette fonctionnalité est disponible pour les utilisateurs du compte principal ainsi que pour les concessionnaires.

Il existe plusieurs façons d'adapter la structure actuelle du service:

Le service technique de Gurtam aidera pour les changements plus sérieux (par exemple, l'introduction des comptes manager ou le transfert des comptes avec tout le contenu). Contactez l'équipe via consulting@g urtam.com si vous avez des questions.  


Comparez votre hiérarchie du service avec celle décrite ci-dessus. Est-ce que tout est correct? La création d'une hiérarchie de comptes recommandée est une base solide pour la croissance des entreprises. Et cela vaut le temps qu'il faut.

Si vous avez encore des questions sur la façon de créer une structure de comptes propre, veuillez vous adresser à consulting@gurtam.com.

Oleg Zharkovsky
Oleg Zharkovsky
Oleg est un chef de l'équipe de formation Wialon et chef adjoint du département de conseil technique de Gurtam. Depuis plus de 6 ans, il aide la communauté des partenaires et les employés de l'entreprise à comprendre Wialon, et participe également au traitement des demandes les plus complexes de carburant, capteurs, rapports et autres fonctionnalités de Wialon.

Partager

Lire aussi